Enfin une alternative aux traditionnelles présentations Powerpoint!

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Technique d’animation Fishbowl – Une alternative aux présentations traditionnelles, notamment en formation.

Le Fishbowl, une technique d’animation (de facilitation) dynamique et responsabilisante, est utilisé lors de formations, réunions, ateliers, présentations ou conférences. L’objectif : de façon participative, redonner aux participants le pouvoir de choisir l’orientation de la présentation.

En opposition à une présentation traditionnelle où le présentateur décide des détails de l’exposé, le Fishbowl met l’expert à la disposition des participants en leur laissant diriger la discussion ou la formation. Les gens sont ainsi libres de choisir l’ordre et la façon dont les sujets sont abordés. Alors qu’en situation de présentation standard, les gens sont au mieux à l’aise de poser une ou deux questions mais rarement d’avantage, dans un Fishbowl. Comme le tout se déroule sous forme d’une discussion, les participants ont la chance de poser de nombreuses questions et d’adresser des sous-questions souvent très riches en compréhension et apprentissage.

Disposition physique

2 à 5 chaises sont disposées au centre de la pièce. Autant de chaises que de participants sont disposées autour des chaises du centre

Fonctionnement

1er type : Fishbowl ouvert

  1. L’expert (qui aurait été le présentateur dans une activité traditionnelle) occupe une chaise du centre.
  2. Les participants viennent s’asseoir au centre sur les chaises libres et, tel un journaliste, discutent avec les experts (posent des questions et des sous-questions).

2ème type : Fishbowl fermé

  1. Deux ou trois experts occupent les chaises au centre du cercle
  2. Les experts discutent ensemble du sujet
  3. Les participants joignent le cercle central principalement pour contribuer à la discussion ; les questions servent à faire progresser la discussion plutôt que d’éclaircir des éléments ou faciliter la compréhension.

Dans les 2 cas…

  • La discussion informelle continue alors que les gens entrent et sortent du centre du cercle. Un participant peut entrer plusieurs fois dans le cercle au centre.
  • Lorsqu’une personne termine ses questions, elle retourne dans le grand cercle cédant sa place au centre à quelqu’un d’autre.

Si toutes les chaises au centre sont occupées, les participants dans le grand cercle manifestent leur souhait de joindre la discussion en déposant leur main sur l’épaule d’un participant au centre ayant déjà posé une question.

Objectifs

  1. Mettre les experts au service du groupe et non pas comme les décideurs de la présentation
  2. Offrir une présentation vraiment collée sur les enjeux des participants (et non pas sur ce que le présentateur croit qu’il serait intéressant pour les participants)
  3. Dynamiser et positionner les participants dans un rôle participatif plutôt que rôle réceptif que leur confère une présentation traditionnelle.
  4. Offrir une séance d’information enrichie des discussions dirigées par les questions posées.

Nombre de participants

15 à 200 personnes

Temps requis

Environ 1 heure et +

  • 5 à 10 minutes pour expliquer le principe
  • 40 minutes de Fishbowl ou +
  • 10 minutes de débrief

Matériel requis

Micro pour les grands groupes (plus de 40 personnes)

Fishbowl en quelques mots

La situation suivante vous est-elle familière ? Vous assistez à une conférence puis, à la pause, vous initiez une discussion non planifiée avec quelqu’un autour de vous. Cette discussion s’avère plus intéressante que la conférence elle-même.

C’est l’esprit du Fishbowl… reproduire cette riche discussion autour d’un café où les gens décident eux-mêmes de l’orientation de la discussion.

Trucs et astuces d’applications concrètes du Fishbowl en formation

À titre de formatrice, d’animatrice et de conférencière, j’utilise souvent le fishbowl comme technique d’intervention. Voici les trucs que j’ai développés :

  1. S’assurer que les premières questions soient larges et permettent de présenter le sujet dans son ensemble (mettre la table pour les discussions). L’inverse, initier l’activité avec des questions spécifiques ou pointues limite la compréhension de certains participants et restreint la suite de la discussion.
  2. Lors des premiers Fishbowl avec un groupe, il est fréquent que les gens aient le réflexe de poser leur question sans joindre le cercle au centre (ils restent à leur place). Cela est particulièrement vrai pour les petits groupes (moins de 15 personnes) ou lorsque l’expert regard principalement les gens au tour plutôt que ses interlocuteurs du cercle au centre. Bien que ce ne soit pas dramatique et que cela n’altèrera pas le succès de l’activité, les inciter à joindre le centre de l’activité permettra aux participants de bénéficier d’avantage de la force de la technique en facilitant les sous-questions (une des limites des présentations traditionnelles que nous tentons contrer avec cette approche). Si les participants demeurent à leur place pour poser leur question, ils auront le réflexe de poser une question mais rarement plusieurs de suite.
  3. Garder la discussion sur son sujet initial et ne pas laisser les échanges se limiter à un cas précis ou un détail. Intervenir au besoin.
  4. Éviter une approche où chaque personne au centre du cercle parle tour à tour. Le Fishbowl incarne une discussion fluide et non pas une somme de petites présentations.

Variations sur le même thème, notamment en formation

Faire rédiger les premières questions par le groupe, idéalement de façon démocratique, avant le Fishbowl en utilisant une technique d’animation participative (groupe nominal ou 5-35) afin de permettre à chacun d’influencer le déroulement de la rencontre.

Demander aux observateurs de noter leurs observations sur des feuilles de chevalets pendant la discussion.

Questions fréquentes en lien avec le Fishbowl

1. Pourquoi faut-il se rendre au centre pour poser sa question ; pourquoi ne puis-je pas poser ma question d’où je suis dans le cercle extérieur?

Réponse : D’abord parce- que le temps requis pour que le participant se rende au centre du cercle lui permet de repenser à sa question, parfois de la structurer différemment ou de s’assurer qu’elle n’a pas déjà été répondue. Les questions des participants ont un rôle central dans un Fishbowl, tout particulièrement un format ouvert. Ce sont les questions qui orientent la discussion et l’activité. Le 20 % de temps requis pour se rendre au centre du cercle permet aux participants d’auto- améliorer 80 % de leur question.

Aller au centre facilite les sous- questions.

2. Peut-on utiliser un powerpoint ou un flipchart dans un Fishbowl?

Oui, absolument. La présentation powerpoint ne dirigera toutefois pas la présentation ou l’exposé. Elle sera utilisée au moment opportun pour expliciter un concept. Typiquement, un nombre très restreint de plaques powerpoint seront utilisées (moins de 5).

Conformément aux principes du Fishbowl, l’expert ne sait pas avant le Fishbowl s’il utilisera son powerpoint – cela sera décidé en fonction des discussions et des questions des participants.

3. Que fait-on s’il y a des pauses (silences) ?
Proposer aux gens assis au centre du cercle de retourner comme observateur et demander à d’autres de venir occuper les chaises du centre.

4. Pourquoi ça s’appelle un Fishbowl… le Fishbowl est en fait les chaises placées au milieu. Les experts et participants au centre de l’aquarium sont qualifiés amicalement de poissons. Les observateurs s’intéressent à ce qui se passe dans l’aquarium.

Exemples concrets de Fishbowl utilisé lors de formations et de groupes de discussions

Fishbowl sur le diagnostique est l’évolution d’une culture organisationnelle. Après avoir explicité la complexité d’une culture selon le modèle de Shein et revu les 5 dimensions de Hofstede, nous avons discuté de leurs applications concrètes en entreprise et des pistes de solutions pour débloquer les cas d’évolution de culture stagnante.

 

Discussion en Fishbowl sur la technique Pensée design. Cette discussion nous a permis d’expliquer le concept et de discuter de son application concrète dans une banque.

L’auteure, Annie Boilard, est une professionnelle ressources humaines (RH) spécialisée en FORMATION. Annie anime, conçoit et personnalise des formations sur les différentes facettes du leadership et des habiletés relationnelles. Elle intervient auprès d’équipes de direction, de leaders et d’employés en anglais et en français. En savoir plus sur les formations offertes par Annie, pour de l’information sur le Réseau fondé par Annie, consultez notre vidéo de présentation du Réseau d’annie RHPour consulter d’autres articles de l’auteure.

Partager

Share on LinkedInShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.