RÉSEAU D’ANNIE RH FAIT UN APPEL AUX DONS

Logo Réseau d'Annie RH
Courage managérial

Votre patron manque-t-il de courage managérial?

Vous avez l’impression que votre patron manque de courage de gestion? Nos sympathies! Pas facile de travailler dans ces conditions. On est témoin (et parfois victime) d’immobilisme, d’écarts de performances non gérées, d’injustices entre les équipiers. Vous avez raison, encore aujourd’hui, ces situations se produisent (trop) fréquemment. Or, avez-vous déjà remarqué que la perception des gestionnaires de leur propre courage est tout autre. Ils se perçoivent généralement comme courageux. 

 

Que se passe-t-il? Comment se fait-il que les employés identifient aisément des opportunités de courage manquées alors que les leaders sont convaincus de faire régulièrement preuve de courage de gestion. Qui a raison? La réponse : les deux! 

 

Pourquoi les gestionnaires ont raison de se croire courageux

 

Voici pourquoi les gestionnaires ont raison de se percevoir comme courageux. Le courage de gestion peut être défini par les quatre composantes suivantes. À raison, les gestionnaires s’auto-évaluent comme courageux sur l’un (ou deux) de ces critères  

 

  1. Accepter : le courage d’accepter inclut de se remettre en question et d’être vulnérable. Mais aussi d’accepter la critique sans la prendre personnelle, sans systématiquement se justifier.
  2. Essayer : le courage d’essayer inclut agir, prendre des initiatives, essayer de nouvelles approches et prendre des risques.
  3. Dire : le courage de dire (et de ne pas dire), inclut prendre le risque de s’affirmer, être honnête et authentique et parfois attendre le bon moment.
  4. Faire confiance : le courage de faire confiance inclut déléguer, confier des responsabilités, lâcher prise, accepter les erreur

 

L’enjeu : le courage s’évalue en fonction de la somme des quatre composantes – pour être un leader courageux, il faut faire preuve de tous ces types de courage. Les leaders qui se croient courageux ont généralement partiellement raison. 


Pourquoi les employés ont raison d’identifier des opportunités perdues de courage chez leur gestionnaire

 

Contrairement aux premières impressions des leaders, les employés évaluent spontanément les gestionnaires à la lumière de tous les aspects du courage managérial. Comme les leaders ont au moins un point de vigilance sur les quatre critères proposés, les équipiers ont également raison. 

Ce constat n’est pas banal. Il explique des différences d’opinions entre les employés et leur leader. Il permet de comprendre des frustrations et les attentes non comblées des équipiers. Dans l’action, cette dualité entre les perceptions de chacun peut provoquer des inconforts et miner le climat d’équipe. 

 

Tout le monde à raison, alors on fait quoi pour être plus courageux 

 

Voici la  première étape pour fortifier le courage des gestionnaires. Elle consiste à provoquer des prises de consciences et identifier des opportunités actuelles de faire preuve de courage.  

 

Sensibiliser les gestionnaires aux quatre aspects du courage donne un cadre aux discussions. Cela facilite aussi les échanges en ce sens. Une fois les leaders informés des références concrètes partagées par tous, il est plus facile d’animer des échanges et de gérer les attentes. Les gestionnaires peuvent identifier des occasions de faire preuve d’audace et de diversifier ses approches. 

 

Suivront les étapes d’analyse de la situation, du choix de l’approche d’intervention appropriée, de la création d’un plan d’intervention en quelques étapes et le passage à l’action.  


Le défi du courage – un concept abstrait et personnel 


Pas facile d’encourager des gestionnaires à faire preuve de courage. L’interprétation du courage est personnelle et chacun évalue les situations selon leurs propres perceptions. Pour complexifier le tout, le courage est (trop) souvent défini à l’aide de concepts vagues tel que : « Dire non au moment opportun » qui s’avère être peu éclairant. 


Pour faciliter l’appropriation du courage du courage managérial, Réseau Annie RH propose plusieurs contenus : 

– des articles sur les comportements observables des leaders courageux,

– les quatre indicateurs en présence de manque de courage 

– 10 trucs pratico-pratiques pour muscler son courage managérial. 

 

 

Réseau Annie RH offre une formation sur le courage managérial. Cet atelier permet de s’outiller pour identifier des occasions de faire preuve de courage, accéder à son courage et préparer et pratiquer un plan d’action. Réseau Annie RH offre également des services de coaching individuel pour les gestionnaires et de consultation en RH pour accompagner les dirigeants et les équipes ressources humaines à faire évoluer la culture de gestion. 

 

De plus, Réseau Annie RH offre plus de 50 blogues sur des sujets de l’heure en ressources humaines et sur des trucs et astuces de gestion. Nous offrons également des outils RH gratuits soient des exemples de politiques, des autodiagnostics et des guides pratiques. 

Si vous êtes un professionnels RH, avez-vous considéré joindre notre groupe Facebook privé où se retrouvent plus de 6 000 professionnels RH et participer à de dynamiques échanges? Vous pouvez également utiliser nos 50 balados en français comme outils de suive après des formations ou pour faciliter la compréhension et la collaboration des équipiers au quotidien.  

Informations complémentaires

Médias
Annie Boilard

[Auteur(e)] Annie Boilard

Annie Boilard, BAA, MBA, M. Sc., CRHA, est présidente du Réseau Annie RH.

Elle œuvre en formation (développement des compétences) depuis bientôt 20 ans. En plus d’être une professionnelle en ressources humaines et une animatrice séniore, elle est une entrepreneure et une gestionnaire d’entreprise (et d’équipe) expérimentée.

Au quotidien, Annie travaille à titre de formatrice et de coach auprès de leaders et de professionnels afin de développer leurs compétences comportementales et leurs habiletés à travailler ensemble.

Elle est également chroniqueuse sur 4 stations de radio hebdomadairement, conférencière, blogueuse, notamment pour Les Affaires et auteure. Elle est souvent interpellée à titre d’experte sur la vie au travail, le monde du travail, le leadership et la gestion des ressources humaines.

Partagez avec votre réseau