Droit à la déconnexion – nouvelle législation française

 

Depuis le 1er janvier 2017, la plupart des français ne sont plus tenus de répondre à leurs courriels, appels téléphoniques, et textos reçus à l’extérieur des heures de travail. C’est le droit à la déconnexion !

Obligations pour les entreprises

La nouvelle législation[1] contraint les entreprises de plus de 50 employés de négocier avec ces derniers les conditions de déconnexion applicables dans l’entreprise.

Objectifs de la législation

La réglementation a pour but de sensibiliser les gestionnaires et les employés aux enjeux de santé reliés à la connexion. Elle vise l’incitation à l’adoption des comportements souhaités et non pas l’interdiction de façons de faire.

Résultats concrets sur le terrain

Pour légitimer le droit à la déconnexion, plusieurs entreprises ont simplement ajouté une note systématique à leurs communications expliquant qu’à moins d’urgence, aucune réponse n’est attendue à l’extérieur des heures ouvrables.

L’autre côté… le droit à la connexion

Cette approche de gérer les attentes des réponses, et non pas de prescrire l’envoi de communication, a permis de rencontrer les demandes d’une autre catégorie d’employés, ceux qui revendiquent le droit à la connexion.

Parce que la mesure facilite l’amélioration, certaines firmes françaises ont analysé le nombre de communications courriels et texto acheminées le soir et les fins de semaine. À combien estimez-vous, en pourcentage, le nombre de communications numériques acheminées pendant cette période par rapport à celles transigées pendant les heures normales de travail? Une entreprise témoigne que cela équivalait à 5 % de ses communications.

Le mot d’Annie Boilard

Définitivement un enjeu au cœur de la réalité du travail de cette décennie. Bien qu’aucune législation similaire ne soit dans les cartons de nos législateurs québécois, il s’agit d’un dossier intéressant à suivre pour nous professionnels des RH. Dans un objectif de sensibilisation, ce concept est intéressant à introduire dans les communications et formations destinées aux gestionnaires et aux leaders.

[1] Article 2242-8 du Code du travail français


L’auteure, Annie Boilard, est une professionnelle ressource humaine (RH) spécialisée en formation et en développement des compétences. Annie conçoit, personnalise et anime des formations sur les différentes facettes du leadership et des habiletés relationnelles. Elle intervient auprès d’équipes de direction, de leaders et d’employés en anglais et en français. En savoir plus sur les formations offertes par Annie, et pour de l’information sur le Réseau fondé par Annie consultez notre vidéo de présentation du Réseau d’Annie RH

Partager

Share on LinkedInShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone